Des vacances de luxe en Sardaigne.. bien sûr !

Des vacances de luxes signifient : profiter de la beauté, de l’élégance d’un hôtel majestueux, tout en ayant un service extraordinaire qui saura anticiper et répondre à nos moindres exigences. C’est un peu comme entrer dans un monde parallèle, presque intemporel, où règne le calme, le confort et la sérenité. Le monde extérieur sembre alors à des années lumières.. Les cadres idylliques permettent par exemple de se réjouir des points de vue extraordinaires d’un centre historique, de la mer turquoise ou encore de la nature pittoresque.

En Sardaigne, le spectacle ne manque pas ! Sa nature fait partie des plus belles de l’Italie et j’irais jusqu’à dire, de l’Europe voire du monde ! Car en effet, l’île est caractérisée par des récifs sauvages à pic qui se jettent dans la mer, des forêts luxuriantes, des plages de sable fin, une mer couleur émeraude ou encore des églises et centres historiques impressionnants, représentants antiques de la région.
Les hôtels de charme en Sardaigne et les villas de luxe en Sardaigne se devaient alors d’être à la hauteur du cadre auquel ils appartiennent. Ils respectent une certaine harmonie et savent se fondre dans ce magnifique décor.
Des restaurants raffinés avec des panoramas qu’on croirait sortis des mille et une nuits, des chambres décorées de vases et de coupes remplis de fleurs et de fruits frais, des terrains de golfs intégrés parfaitement au décor, des piscines et jaccuzis sur d’immenses terrasses.. Tout cela est ce que vous trouverez dans les hôtels et les complexes de ce petit paradis.

La Costa Smeralda (côte d’Emeraude – la partie côtière du nord-est de l’île qui s’étend de Palau à Olbia) créée par le jeune Karim Aga Khan dans les années 60, est certainement le représentant du luxe en Sardaigne, avec des hôtels qui reçoivent la jet-set internationale et toutes les personnalités importantes. La zone entière est soumise à un ensemble de règles afin de sauvegarder le paysage des dérives de l’homme qui se révèlent souvent destructrices. Les affiches publicitaires, les campings, les câbles éléctriques et téléphoniques « visibles » y sont formellement interdits. C’est assez impressionant à voir.
Pour celui qui aime les endroits plus tranquilles et inexplorés, les structures ne manquent pas. Sur les côtes du Sud de l’île, de Santa Margherita à Pula, à une quarantaine de kilomètres de Cagliari, sont situées par exemple Is Molas pour les golfeurs, ou encore Forte Village qui est devenu l’un des complexes les plus exclusifs du monde entier. Et sans oublier la Costa Verde, la merveilleuse côte au sud-ouest avec le Golf hotel Is Arenas et la superbe plage d’ Is Arutas. Un peu plus loin, mais tout aussi sublime, le Tarthesh à Guspini, entre les montagnes d’ Arbus.

Le plus bel aspect de ce petit monde parallèle qu’est cette île est le fait que nous ne devons penser ABSOLUMENT A RIEN. C’est cela le vrai luxe, décider de prendre le petit déjeuner au lit, ou alors opter pour la superbe terrasse, ou encore aller à la piscine au matin puis à la plage l’après-midi… Le plus dur sera alors certainement de choisir.
Il n’y a rien de mieux au monde que de se sentir aussi bien, de profiter de ce bien-être et d’avoir un staff à son entière disposition.

Comments