Sa Sartiglia d’Oristano

sa sartiglia di oristano

« Sa Sartiglia”, le carnaval d’Oristano, est parmi les plus beaux de la Sardaigne. Une fresque équestre extraordinaire composée d’une course magnifique et d’acrobaties à couper le souffle. Costumes aux mille couleurs, cavalcades, tambours et trompettes, acclamations de la foule. Tout ça nous met dans l’ambiance médiévale et nous donne l’impression d’avoir remonté le temps.

Les jeux équestres dérivent en effet du temps des croisades, quand les chrétiens apprirent à diriger les chevaux en voyant leurs ennemis musulmans et sarrasins faire de même. Ils portèrent alors cette pratique en Europe. “Sa Sartiglia” fut introduit à Oristano – représentant en fait l’ancien Judicat d’Arborea – au début des années 1300.
Les jeux équestres consistaient à l’origine en de vraies formations, avec le temps, ils se sont transformés en un simple exercice pour les recrues. La solennité des rites de Sa Sartiglia est toutefois restée la même et elle se ressent dans l’atmosphère de ces manifestations. Sa Sartiglia se compose de 4 moments fondamentaux. Le premier est la mise du costume de “Su Componidori”, puis il y a la course à l’étoile, suivie de la “pariglie” et enfin, dans la dernière partie, “Su Componidori” ôte son costume et indique ainsi la fin de la manifestation.

Su Componidori”
Pendant Sa Sartiglia, Su Componidori est le personnage le plus important, le chef de troupe qui mène l’armée de 117 cavaliers. Un personnage plein de mystères et qui suscite une certaine fascination.
Au moment où il enfile ses vêtements de cérémonie (peu sont ceux qui peuvent assister à cette scène qui se passe en privé), il devient un personnage presque divin, il ne lui sera pas permis de toucher ses vêtements, encore moins de toucher la terre. A la fin de l’habillement, il sortira précédé d’un cortège en costumes traditionnels sardes et des sons épiques des tambours et trompettes. Il fera sa bénédiction à ses troupes puis à la foule, muni de “Sa Pipia de Maju”, une sorte de baguette sainte.

La course à l’étoile
Il s’agt de la démonstration équestre durant laquelle Su Componidori et d’autres cavaliers qu’il aura choisi chercheront à atteindre à l’épée ou à la lance et en plein galop une étoile située en hauteur ! Un spectacle extraordinaire.

Le Pariglie
Dans les Pariglie, les cavaliers montreront toutes leurs capacités et leur maîtrise du cheval, on peut y admirer les acrobaties les plus inimaginables, qui nous laisse le souffle coupé

Le final :
A la fin des pariglie, Su Componidori retourne à l’endroit où il a enfilé ses vêtements, se repositionne sur sa table, et enlève ses vêtements qui le rendait sacré. Cette partie, contrairement à l’habillement, n’est pas privée mais ouverte à tous. A voir absolument.

A la fin, un repas de roi attend les cavaliers et les musiciens, tandis que le public continuera à admirer le spectacle tout en dégustant les zeppole (beignets frits du carnaval).
Les deux épreuves de Sa Sartiglia se déroulent le dernier dimanche du carnaval et le jour du mardi gras. La ville entière se mobilise pour l’évenement et de nombreux stands gastronomiques y sont présents. La course à l’étoile se déroule en plein centre historique Via Duomo, alors que les pariglie se déroulent près de la Via Mazzini.

Sa Sartiglia aura lieu le 6 et 8 mars 2011

Il est possible de réserver un séjour à Oristano en cliquant sur le lien suivant : Hotel Oristano

sa sartiglia di oristano

Comments