Vacances à Castelsardo

Ruelles étroites et ombragées, terrasses sur la mer, immeubles à l’aspect un peu bourru, anciens qui tressent des paniers avec une dextérité incomparable, ambiance pleine de poèsie, voici comment décrire Castelsardo. C’est une splendide bourgade médiévale faisant face au golfe de l’Asinara et situé à seulement 30 km au nord de Sassari et à 80 km d’Alghero. La petite ville est bien nommée pour son imposant château édifié là depuis 900 ans, mais jusqu’à un certain temps, elle a eu divers noms avant d’obtenir son « vrai nom ».

Le château de Castelsardo fût construit vers 1100 par la puissante famille Doria qui débarqua en Sardaigne en provenance de la Ligurie à la recherche de terres à conquérir et (pour bien marquer la région) appela la région Castelgenovese. Les Doria s’imposèrent avec détermination sur tout le territoire alentour, surtout dans les zones internes qui représentaient des champs fertiles cultivables et continuèrent leur expansion jusqu’à l’Anglona (le nom antique de la région en évidence sur l’image) où ils construirent une tour qu’ils appelèrent… Casteldoria !

Le règne des Doria fût long mais interrompu par celui des espagnols. Les catalans aragonais ont dû cependant combattre longtemps avant de réussir à conquérir le château, bien fortifié et à situé à pic au dessus de la mer. Même si la ville tomba sous le contrôle espagnol, les Doria ne quittèrent pas la région et continuèrent à y vivre pendant plus de 100 ans. Eleonora D’arborea épousa par ailleurs Brancaleone Doria et le pays fût rebaptisé « Castelaragonese » jusqu’en 1450. Cette période fût une révolution architecturale : l’église de S. Maria et la cathédrale de S. Antonio Abate avec son campanile majestueux, furent édifiés à cette époque et, à l’intérieur, on peut y trouver des statues baroques, et de riches peintures.
En 1700, le règne des Savoia donna son vrai nom à la ville : Castelsardo.
La petite ville est un plaisir à visiter, au pied de la colline se trouvent les quartiers modernes, pleins de boutiques et de restaurants, où l’on peut manger des spécialités de langoustes. A essayer, le restaurant « Rocca Ya » situé en hauteur avec un panorama extraordinaire et un cuisine sarde exquise : spécialités de viandes et de poissons qui vont du sanglier aux gnocchis farcis au fromages en passant par les spaghetti aux langoustes !

Pas loin et à ne pas manquer est située la « roche de l’éléphant », une Domus de Janas qui a la forme d’un éléphant. On retrouve son âme d’enfant et se surprend en entrer dans les cavités de la roche. En outre, l’église Romano-Pisani de S. Pietro de Simbranos et la Nostra Signora de Tergu sont d’une beauté unique, chefs-d’oeuvres artistiques au milieu de la campagne peuplée seulment de brebis.

Comments