Ce site utilise des cookies de tiers, continuez a naviguer si vous êtes d'accord ou cliquez ici pour plus d'informations.
Fermer
0039 070 671 86 700Lun - Ven 09h – 18h
Sam 09.30h - 17h

Tourisme en Sardaigne

Le tourisme en Sardaigne est un phénomène relativement récent : il n’y a pas si longtemps, le voyageur devait se contenter de séjourner chez l’habitant ou dans de modestes auberges, souvent éloignées des grands centres ou des localités balnéaires les plus connues. Aujourd’hui la qualité de l’accueil n’a rien à envier aux autres régions touristiques italiennes (grâce au travail important fourni par l’Agence locale pour le Tourisme —ESIT— depuis 1952 et l’adoption, dans les années 60 et 70, de lois régionales visant à développer le secteur, dont ont su tirer parti certains grands groupes financiers privés). Cette qualité d’accueil existe sur les côtes, mais pas seulement: à l’intérieur des terres on trouve également des structures qui contribuent au développement touristique de la Sardaigne et répondent à un standard élevé, même dans des localités qui se consacraient auparavant de manière exclusive à des activités agropastorales, comme Fonni et Oliena. Le choix est désormais vaste et les possibilités de séjours sont innombrables. Aux hôtels et résidences se joignent des solutions plus économiques et rustiques: les Bed and Breakfast et l'Agritourisme. Pour les amateurs de nature et de calme, le camping peut être une bon choix, pour de merveilleuses promenades entre végétation méditerranéenne et paysages splendides. Un autre choix de séjour, alternatif aux clubs de vacances sont les locations de vacances, très souvent dotés de piscines et à proximité de la mer. Pour qui aime la mer, la diversité des zones côtières apparaît immédiatement comme une évidence. La Costa Smeralda et les célèbres localités situées aux alentours de Olbia (comme Porto Cervo et Porto Rotondo, pour n’en citer que deux) s’affirment indiscutablement comme le rendez-vous d'une élite cosmopolite : un tourisme quelquefois discutable parce que “exclusif", mais solidement enraciné. Certaines zones au contraire, vers Santa Margherita di Pula, Porto Conte, Baia Sardinia, Villasimius sont des destinations où s’est développé un tourisme d’agence. Enfin des endroits comme Alghero, Santa Teresa di Gallura, La Maddalena, San Teodoro, Cala Gonone, Golfo Aranci, Muravera restent des destinations plus traditionnelles et accessibles. Mais, par-delà ces localités renommées et bien connues, existent en bord de mer des formules de qualité à des prix résolument économiques dans des zones moins connues, en chambres d’hôtes, Bed and Breakfast ou hôtel. C’en est bien fini du temps des pionniers, même dans les localités les moins connues, quand la beauté des lieux et la cordialité de l’accueil permettaient de faire oublier l’absence de compétences professionnelles ! Et en dépit de la diffusion du tourisme, le paysage naturel demeure intact, permettant au visiteur d’en goûter les charmes authentiques et dépourvus d’artifices.

Villes et destinations en Sardaigne